Escadrille de bombardement VB 110 Vezeli Aviation Guerre 14 18

 

Camion atelier aviation 1418

MS 23 Lecou

vb 101 retour ludwigshaffen 1915

vb 101 ludwigshafen

Terrain de Merval, escadrille C6 pilotes en discussion Caudron

M.S. 48 Abdon Adam

Naudin

AccueilDoctrinesPilotes et PersonnelsFormationAvionsEscadrillesBatailles
Faits d'armes Escadrilles 1 à 25 Escadrilles 26 à 50 Escadrilles 51 à 75 Escadrilles 76 à 100 Escadrilles 101 à 125 Escadrilles 126 à 150 Escadrilles 151 à 200 Escadrilles 201 à 225 Escadrilles 226 à 250 Escadrilles 251 à 275 Escadrilles 276 à 300 Camp retranché de Paris Bombardement Chasse Observation Parcs et Réserves SFA, STAé, Organisation Armées, Corps d'Armée
1ère Armée
La Ière armée prendra pour objectif l'armée allemande supposée vers Sarrebourg, le Donon, la vallée de la Bruche, et cherchera à la mettre hors de cause en la rejetant sur Strasbourg et la Basse-Alsace. Le 7e corps facilitera cette attaque et en couvrira la droite en marchant sur Colmar et en détruisant les ponts du Rhin. »
2ème Armée
La 2ème armée, se couvrant face à Metz, agira offensivement en direction générale de Sarrebruck, se reliant à la 1ère armée par la région des Etangs. Elle réservera à la disposition du commandant en chef ses 2 corps d'armée de gauche dans la région de Bernécourt, Rosières-en-Haye, prêts à s'engager face au nord.
3ème Armée
La 3ème armée s'établira sur le front Flabas, Ornes, Vigneulles, Saint-Baussant, prête à agir dans la direction du nord ou à contre-attaquer les forces qui déboucheraient de Metz. Dans le premier cas, les deux corps de gauche de la 2ème armée pourraient être rattachés à la 3ème armée pour la bataille.
4ème Armée
La 4ème armée se tiendra prête à attaquer entre Meuse et Argonne les forces adverses qui auraient franchi la Meuse au nord de Vilosnes ou à passer elle-même la Meuse au nord de Verdun. Le 2ème corps, qui lui est rattaché, évitera de se laisser accrocher par des forces supérieures; il viendrait, s'il était menacé, s'appuyer à la place de Verdun en conservant la plus grosse partie de ses forces sur la rive droite de la Meuse.
5ème Armée
La 5ème armée resserrera son dispositif entre Vouziers et Aubenton, de manière à pouvoir monter une attaque en force sur tout ce qui déboucherait entre Mouzon et Mézières, ou, le cas échéant, à franchir elle-même la Meuse entre ces deux points.
6ème Armée
Joffre décide de lancer la nouvelle armée Maunoury dans le flanc de l'aile marchante allemande, constituée par l'armée de von Klück.
7ème Armée
4 avril 1915 Le Détachement d’Armée des Vosges devient la 7ème Armée.
8ème Armée
Au cours de la Première Guerre mondiale, il y eut deux 8ème armées l'une entre le 16 novembre 1914 et le 4 avril 1915, créée à partir du détachement d'armée de Belgique ; l'autre du 2 janvier 1917 au 11 novembre 1918 constituée par le détachement d'armée de Lorraine.