Avion canon 1915 Voisin guerre 14 18 aviation  

Manoeuvres de l'Est de 1911 aviation

Place Forte de Belfort aviation 1912

Avion 3 clément ader

manoeuvres aviation joffre chomer pau

grandes manoeuvres de 1910

Paulhan betheny 1909

Terrains aviation

Chalais bleriot 1912

CONCOURS AVIATION MILITAIRE 1911 REIMS

pegoud guerre 14 18 aviation

Bréauet manoeuvres 1910

AccueilDoctrinesPilotes et PersonnelsFormationAvionsEscadrillesBatailles
Accueil Qui sont les As 19 victoires et plus 18 à 12 victoires 11 à 9 victoires 8 victoires 7 victoires 6 victoires 5 victoires Aperçu Chronologique Avant Guerre 1914 1915 1916 1917 1918 Mises à jour D'accord/Pas d'accord Contributeurs Souscription
Admission dans l'Aéronautique
Chapitre 1
 

14 juillet 1915 

  « Demande d’admission dans l’aéronautique militaire.
Une nouvelle circulaire du sous-secrétaire d’Etat de l’aéronautique militaire et maritime vient de réglementer l'établissement et la transmission des demandes de toutes catégories pour l'aéronautique militaire.
A Zone de l’intérieur
Aucune demande formulée par les militaires de tous grades de la zone de l’intérieur pour être admis à un titre quelconque dans le personnel de l’aéronautique militaire ne peut être arrêtée dans sa transmission. Toutes les demandes sans exception, doivent être adressées et transmises en tout temps directement et sans aucune exception au sous-secrétaire d’Etat de l’aéronautique militaire (4ème bureau) 280 Boulevard Saint-Germain par les commandants des dépôts ou les chefs de service sous les ordres desquels sont placés les intéressés.
B Zone des armées.
Les demandes de toutes natures formulées par les militaires de tous grades de la zone des armées pour être admis dans le personnel de l’aéronautique comme élève pilote, observateur, mitrailleur, bombardier, canonnier, ouvrier en fer ou bois de toutes catégories, armuriers, électricien, photographe et dessinateur industriel, seront adressées sans exception par la voie hiérarchique au général commandant l’armée.
Les demandes seront annotées par le commandant de l’aéronautique de l’armée qui pourra s’il le juge utile faire convoquer l’intéressé en vue de le soumettre à un examen destiné à s’assurer qu’il possède les aptitudes voulues pour l’emploi sollicité.
Tous les dossiers qui seront favorablement annotés par le commandant de l’armée seront transmis au général commandant en chef."